Des lave-mains à Ouéssè
"Se laver les mains, des microbes en moins"

Au Bénin


On peut voir un modèle de lave-mains à l'Agence Intergouvernementale Panafricaine Eau et Assainissement pour l'Afrique EAA (ex Centre Régional pour l'Eau Potable et l'Assainissement, CREPA) de Cotonou.

Localisation du siège de Eau et Assainissement pour l'Afrique (EAA) à Cotonou
Siège de l'EAA

Des publicités sont exposées en ville.


Panneau publicitaire à Cotonou Modèle de lave-mains à Cotonou (EAA-Cotonou)
Lave-mains dans un bar restaurant de Parakou en 2010 et 2011

A Ouéssè
Soudeur d'Ouéssè avec un lave-mains, support et bidon d'eau
Modèle de support de lave-mains Modèle de support de lave-mains

Le programme de lave-mains de FORMAD a démarré à Ouéssè en 2011 sur la base de l'expérience de Toliara à Madagascar.


La fabrication

2011 : Un soudeur de Ouéssè, M. Bernardin BLETESSOU de l'Atelier God-Power (ferronnerie générale et travaux d'art) a fabriqué 5 lave-mains.

Bernardin Blétessou, soudeur à Ouéssè
   

Prix de 5 lave-mains en 2011 :

Matériaux utilisés et coûts pour 5 lave-mains :

   
- 2 barres de fer ronds 10 mmm : 9000 Fcfa ;
    - 2 barres de fer ronds 8 mm :
5400 Fcfa ;
    - baguettes soudure : 4000 Fcfa ;
    - peinture anti-rouille : 5000 ;
    - robinets : 10000 Fcfa ;
    - écrous laiton : 3600 Fcfa ;
    - bidons d'huile végétale alimentaire de récupération de 20 litres : 2500 Fcfa ;
    - peinture et MO des inscriptions CIGES et FORMAD : 1500 Fcfa ;

M
ain d'oeuvre : 15000 Fcfa
Total : 56 000 Fcfa soit 11 200 Fcfa le lave-mains (17 euros)
Modèle de lave-mains fabriqué à Ouéssà en 2011
Projet de lave-mains pour des écoles (4 robinets). Prix : 17 000 Fcfa (26 euros)

Dons de lave-mains en 2011

Un lave-mains a été installé à l'Auberge "Le paysan" d'Ouéssè :
Alphonse Alomasso de CIGES expliquant le fonctionnement du lave-mains à l'Auberge
Lave-mains à l'Auberge "Le Paysan"
Un autre lave-mains a été installé dans un restaurant "La continuité" spécialisé dans le cochon (d'Houngbédji Clément, mobile (00229) 95 44 48 79) :
Désiré de CIGES au restaurant "La continuité"
Clément Houngbédji, propriétaire du restaurant de cochon "La continuité"

L'association CIGES a donné des lave-mains à :


1 au Centre de santé de Vossa
1 au Collège CEG 1 à Ouéssè
1 au siège du CIGES pour servir de modèle

Dons en 2012

Douze lave-mains ont été fabriqués par le même soudeur qu'en 2011 (Bernardin). Deux lave-mains à 2 robinets et de taille réduite (pour école primaire) et 1 fixe sans pieds ont été expérimentés avec succès.

Deux de 2011 ont été réparés par le soudeur et 2 robinets vendus pour des lave-mains sans robinet.

Bien que proposés à 10 000 Fcfa (15 euros), peu ont payé. Un lave-mains n'a pas été attribué par manque de temps pour trouver un preneur.

Robinet et écrous
Lave-mains chez le soudeur
A l'école primaire du quartier Laminou
Lave-mains pour enfants d'une maternelle de l'EPP Laminou (Ouéssè)

Les bénéficiaires ont été :

- 3 pour des écoles maternelles, celle de Vossa (payé à moitié), celle du quartier Laminou d'Ouéssè et l'école primaire du quartier Zagbo d'Ouéssè ;
- 1 pour l'école privée CIME d'Ouéssè ;
- 2 pour le Centre de santé d'Ouéssè et pour la clinique du quartier Laminou (payé) ;
- 1 pour l'Auberge Lakoko (payé) ;
- 1 pour le collège CEG2.

Don à la maternité de Vossa
Don au médecin-chef du Centre de santé d'Ouéssè
Don à l'école privée CIME

Conclusions :

   - Les lave-mains sont très appréciés. Il en faudrait beaucoup plus dans les écoles primaires et secondaires (1 par classe), centres de santé et restaurants. Certains ont été monopolisés par les enseignants qui ont de la craie sur les mains. Les parents d'élève pourraient participer à l'achat pour une somme modique.

   - Deux ont été fabriqués par le soudeur en dehors de Formad (un pour une clinique et un pour une école primaire) a un prix plus élevé (avec un robinet ordinaire qui ne marche pas bien). Il faudrait que la Mairie rende obligatoire les lave-mains dans les lieux ouverts au public et près des toilettes collectives.

   - Un des lave-mains donné à l'Auberge « Le paysan » l'année dernière n'a pas été utilisé sérieusement. Je l'ai récupéré et donné à la maternité du centre de santé de Vossa.

Lave-mains fixé au mur au CEG2 d'Ouéssè. Le bidon est enlevé le soir pour éviter le vol
Lave-mains destiné à la maternelle de Vossa