L'hygiène élémentaire, garante d'une bonne santé

Un des objectifs de Formad environnement est la formation à l'hygiène, à l'assainissement et aux soins primaires.

Un constat

On estime à 2,7 milliards de personne la population n'ayant pas accès à des services d'assainissement de base. L'assainissement est le parent pauvre du développement en dépit de ses retombées sur la santé publique.

En mars 2012, un bilan économique a été fait (voir www.wsp.org) pour le Bénin par le Water and Sanitation Program (Le Bénin perd 52 milliards de Fcfa chaque année à cause d’un mauvais assainissement confirmé par la presse béninoise le 25 avril 2012) et pour Madagascar (Madagascar perd 201 milliards d'Ariary chaque année à cause d’un mauvais assainissement).
La situation à Madagascar de l'assainissement et du "péril fécal" est catastrophique (article de "L'Express de Madagascar" du 18 novembre 2011).
Une campagne est menée à Madagascar par l'UNICEF pour diminuer le pourcentage de défécation à l'air libre de 37 % à 1% (L'Express de Madagascar du 13 octobre 2011).

La taille des pays indique le nombre de personnes n'ayant pas accès à un assainissement de base (2006)
et le nombre de diarrhée chez les enfants âgés de moins de 4 ans pendant une période moyenne de 2 semaines (2002)
 Source : Dorling D., Newman M., Barford A.. 2008. Atlas du monde réel. Cartographier nos modes de vie. Editions de La Martinière. 400 p. (pour l'édition de 2010 en anglais, voir le site web).

L’assainissement total piloté par la communauté (ATPC)

L’Assainissement total piloté par la communauté (ATPC) est une approche de l’assainissement qui cherche à provoquer un changement de comportement à l’échelle d’une communauté afin d’éradiquer totalement la défécation à l’air libre : les principes sont décrits dans une note : "Au-delà des subsides – Déclencher une révolution dans l’assainissement rural" : à la différence des programmes traditionnels, l’ATPC ne se préoccupe pas de fournir des subventions aux ménages pour l’achat de matériel. Dans l’ATPC, les communautés mènent leur propre analyse, arrivent à leurs propres conclusions et prennent leurs propres mesures (villages FéDAL, villages ayant abandonné la défécation à l'air libre).
Plusieurs documents de base se trouvent sur lle site web de "Community-led Total Sanitation (CLTS)" avec la brochure sur l'ATPC de 2011 (document à télécharger), le Manuel de l’Assainissement Total Piloté par la Communauté (2008 ; 3,3 Mo) et la brochure d'enseignement de l'ATPC" participatory learning and action no 61 de 2010" (4 Mo). Et l'expérience à Madagascar, bilan et projets pour 2012 de l'ONG Azafady dans le Sud-Est ("Mise au point de septembre 2011").

Un document de 2010 décrit la méthode et les matériels pour faire une formation (pdf).

FORMAD environnement a une position intermédiaire : d'accord pour ne pas subventionner les familles ou les collectivités pour la construction de latrines, mais pas d'accord pour ne faire que de la sensibilisation.

Le but de l'Association est parallèlement à l'enquête et la sensibilisation de proposer des modèles de latrines, douches et lave-mains à des prix adaptés au pouvoir d'achat des populations et rapides à faire par les artisans locaux (= "innovations frugales").
A Ouéssè et Toliara, des enquêtes ont été menées.
Des modèles de kits "hygiènes" sont proposés aux des familles démunies non sensibilisées à l'hygiène.

Projet de douche et latrines sèches à une fosse et superstructure sans porte (3 m x 1,8 m). Escalier intérieur
Projet de douche et latrines sèches à une fosse et superstructure sans porte (3 m x 2 m). Entrée dans le WC par un escalier extérieur
Kit douche-lavoir-phytoépuration
Lave-mains mobile adulte, 1 robinet
Lave-mains fixe adulte, 1 robinet
Lave-mains mobile enfants, 2 robinets

Solutions

Certaines techniques d'assainissement sont à faible coût. De plus en plus de projets de solidarité mettent en place l'approche liant eau, assainissement et agriculture (Association Toilettes du Monde (TDM), Eau vive).
En plus des mesures préventives comme le lavage des mains, la douche, les toilettes et la filtration de l'eau, certains soins basiques doivent être développés et soutenus au Bénin comme à Madagascar. Parmi eux, il y a par exemple la vaccination des enfants, la prévention des brûlures surtout domestiques et la lutte contre les vers intestinaux.


Il existe des documents sur la formation et les projets

Documents sur l'assainissement en général

    a. Eaux et assainissement pour tous.
        - Choisir des solutions techniques adaptées pour l'assainissement liquide. Guides méthodologiques no 4. 2010 (140 p.). Une brochure réalisée par l'association "Stratégies Municipales concertées" (SMC), "le Programme coordonné par le Partenariat pour le Développement Municipal (PDM) et le Programme Solidarité Eau (pS-Eau).
        -
Appui à la maîtrise d’ouvrage communale. Guide d’élaboration et de mise en œuvre du Plan d’Hygiène et d’Assainissement Communal. Fiches techniques. Programme Eau Potable – GTZ. Mai 2010 (77 p.).

    b. Ramassage des ordures : parmi les Editions du GRET collection "Etudes et travaux" : La gestion des ordures ménagères dans les villes secondaires du Sénégal. Politiques municipales, pré-collecte et gestion de la filière (90 p.).

1) Le lavage des mains
     
L'absence d'accès à une eau de qualité empêche souvent le lavage des mains à la maison, à l'école, au travail, dans les centres de soins etc.
C'est pourquoi, il y a le 15 octobre de chaque année une Journée Mondiale du Lavage des mains.

Lire la brochure de l'UNICEF : "Bases fondamentales pour des enfants en bonne santé" de 2009.



Le lavage des mains est indispensable pour prévenir de très nombreuses affections à la maison et surtout dans les lieux publics, écoles, centre de santé, restaurants (au Bénin, on mange avec la main), etc. 

     . Le lavage des mains dans les écoles (L'Express de Madagascar du 15 octobre 2011)

     . Le lavage des mains dans les Centres de santé

    . Les appareils de lavage des mains ;

      . Lave-mains à Toliara et à Ouéssè (cf. hygiène à Toliara).

      . Fabrication d'un lave-mains par un soudeur de Toliara : vidéo dailymotion (9 mn). Fabrication d'un lave-mains par un soudeur d'Ouessé et installation : vidéo dailymotion (14 mn)
.

2) Les douches

        - Au Bénin dans la région de Ouéssè
Une enquête a été réalisée à l'aide d'un questionnaire sur les douches, le lavage du linge et la vaisselle dans 3 villages (Tosso, Vossa et un quartier d'Ouessé) cf. le questionnaire devant servir de guide d'enquête sur les douches et les toilettes a été faite en novembre 2011 par l'ONG CIGES et Formad dans la région de Ouéssè (résultats de l'enquête).
L'objectif est d'aider à la construction d'un modèle de douche-lavoir-bac de phytoépuration dans Ouéssè et dans les villages aux alentours en 2012.

Douches à Vossa (photos CIGES-ONG)
Douches traditionnelles à Ouessé (photos FORMAD)

Douche en briques et sol cimenté mais sans phytoépuration à Ouessé (photo FORMAD)
3) Les toilettes sèches

Il existe de nombreux modèles de toilettes sèches utilisant différents modes de fonctionnement. La classification la plus habituelle est de distinguer les systèmes qui collectent urines et matières fécales ensemble (appelés toilettes à compost ou toilettes à litière) de ceux qui assurent une séparation de ces deux types d’excréta (appelés toilettes à séparation des urines). La taille des réceptacles des matières, installés généralement sous le siège des toilettes, varie également. On parlera de systèmes compacts posés à même le sol des toilettes et de ceux dits « reliés » où ce réceptacle est installé dans une pièce en dessous des toilettes et peut donc être beaucoup plus volumineux.

Toilettes Du Monde a réalisé une étude sur les toilettes sèches familiales, état de l’art en France et en Europe (fichier pdf).


Les toilettes sèches sont appelées également "toilettes à litière biomaîtrisée (TLB)". Elles doivent pouvoir être utilisables dans les fermes africaines et malgaches.

Il existe une brochure riche d'expériences : ESREY S et al. 1998. Assainissement écologique. Sida, Stockholm (fichier pdf).

Il faut prévoir :
    - un lieu de compostage,
    - une source de copeaux et de sciure,
    - une formation à l'hygiène, à l'apprentissage de la séparation de l'urine (urinoirs). Si l'urine est stérile, les matière fécales sont "riches" en microbes dont Escherichia coli. Il faut que le compost chauffe à 60°C ou soit conservé 1 à 2 ans pour être utilisable.

Voir le Guide de bonnes pratiques pour le compostage des sous-produits de toilettes sèches d'avril 2010 du Réseau pour l'assainissement écologique (RAE).

Sites Web

       - Sustainable Sanitation Alliance, SuSanA (vidéos et photos)

       - EcoSanRes

       - Wiki water (assainir et préserver)

       - Wiki water (méthodes)

3.1 Principe des toilettes sèches à compost

Principe (schéma)
Boite avec lunette
Boite et seau. Prévoir 2 seaux pour les remplacements

Mélange de copeaux (1/3) et sciure (2/3) au fond d'un seau à conserve ou seau plastique
Sachet plastique biodégradable avec un fond de sciure (ou broyat de végétaux, sciure de bois, copeaux, feuilles mortes, pailles, rafles, fanes, même cartons usagés et déchiquetés*)
Intérieur de la boite sans le seau
Urine et solide séparée de préférence avec ou sans papier hygiénique recouverts de sciure + copeaux. Placer une feuille de papier sur la sciure
Fermeture du sac et remplacement du sac
Avant de remettre le seau en place, on passe un petit coup d’eau mélangée à du vinaigre sur et dans le seau. Laisser sécher le seau quelques instants puis le remettre en place. Toutes les 2 ou 3 vidanges, il est préférable de nettoyer le seau à l’aide d’une éponge (réservée à cette opération), d’eau chaude et d’un produit de nettoyage
* Si on ne veut pas faire de compost, on peut ajouter de la terre ou de la cendre.

3.2 Exemple du Niger

Un modèle de latrines bon marché existe : exemple d'Aguié au Niger (210 latrines construites pendant le projet, de 2008 à 2010) avec la fiche technique de la fabrication.

La fabrication a été faite après la sensibilisation (cf rapport de 2010). L’urine est stockée 1 mois et les fèces 6 mois pour les latrines sèches hors sol et 12 mois pour les latrines à compost.

Ces recommandations sont basées sur les directives de l’OMS (2006) qui prennent en compte le climat très sec et chaud favorisant la destruction des pathogènes.
Fabrication d'une latrine à 2 fosses hors sol (utilisées en alternance)
Remarquer l'ouverture latérale pour la récupération du compost ainsi que le moule (à droite) pour la séparation de l'urine
Dessus des fosses (soubassement et séparation de l'urine)
Superstructure en paille tressée

Fermeture provisoire des fosses à compost
L'ensemble vu de haut

Avec chacune des latrines une fiche d'utilisation  (latrine sèche et latrine à compost).

Une maquette de latrines à compost et 2 cabines a été fabriquée pour faciliter le calcul du coût et le travail du maçon et des menuisiers. Les cabines sont de plein pieds
et les fosses dans une tranchée de 40 cm de profondeur. Les fosses sont fermées par des couvercles permettant la récupération du compost. L'utilisation de lombrics doit
permettre d'éviter des vidanges fréquentes. Des nattes de bambous tressés séparent les fèces de l'urine.
- 88 briques de 15 x 20 x 40 cm
- 112 briques de 10 x 20 x 40 cm
- 2 dalles percées ferraillées : 90 x 40 cm
- fer à béton 8 mm : 1 barre
- 2 dalles au sol : 170 x 90 cm
- 2 bambous de 210 cm ; ou tube PVC
- 2 portes en planches : 160 x 60 cm
- 2 tôles (transparentes ou non) : 210 x 100 cm
- 2 cadenas pour les portes
- 2 cadres de portes
- 2 plaques en tôles comme couvercle des fosses : 45 x 90
- 4 systèmes de fermeture couvercle
- Bambous tressés pour séparation d'urine (ou en vondro ou autres matériaux)
- Main d’œuvre (fabrication des briques, montage des murs, creusement fosse, pose des tôles, pose des portes, fabrication des dalles percées).



modèle

3.3 Exemple de toilettes sèches collectives : Le camping de l'association "Yes we camp" de l'Estaque (été 2013)

Evénement participatif conçu à l’occasion de Marseille Provence 2013, YesWeCamp est un village écologique construit sur les quais de l’Estaque et ouvert à tous de mai à septembre 2013.
Le projet propose une programmation culturelle régulière, des ateliers de construction et de découverte, un espace de jeux, une buvette estivale, de la création artistique, et des modules d’hébergement innovants.

Les toilettes sèches du camping :


Toilettes sèches du camp, pissotières hommes et femmes (2 cabines de gauche) et toilettes mixtes (2 cabines de droite)
Caisses de réception à compost

Pissotières hommes
Pissotière femme

Instruction d'utilisation
Toilettes mixtes sans urine
Détails des systèmes de fermeture des portes

3.4 Campagne de la Coalition eau : "Les toilettes, une question de dignité"

Pour plus d'informations aller sur les site de la Coalition eau et de 'Sanitation is dignity'

3.5 A quand un concours des plus belles toilettes :

Un concours des plus belles toilettes a été lancé dans un village indien en 2007 dans les familles dans lesquelles les hommes et les femmes utilisaient les toilettes.
Les gagnants se sont vus décerner des prix substantiels en espèces, soit l’équivalent d’un revenu familial mensuel moyen.
Dans un deuxième temps, 4 « sous-concours » ont été organisés avec des prix pour les 3 premiers (pour promouvoir des toilettes EcoSan qui permettent la valorisation des déchets par la séparation des urines et des excréments en vue de leur réutilisation pour la fertilisation des sols) : 1. productivité et disposition du jardin potager, 2. décoration extérieure et 3. propreté des toilettes et des environs immédiats, 4. innovation introduite dans la fonctionnalité ou la structure des toilettes.
Les toilettes sont aujourd’hui considérées comme des outils permettant de gagner en visibilité sociale et en prestige en faisant partie de l'habitation et le village est devenu un village modèle pour le gouvernement. (plus d'infos dans la revue Capacity.org n°36).)

5) Le traitement de l'eau (documentation)
    

6) Accès à l'eau. Captage des sources dans la région de Toliara

Un projet à long terme de l 'association est l'aménagement, après des études de faisabilité et avec des moyens financiers suffisants de sources en provenance du Causse du Sud de Toliara (Soalara-sud, Lovokampy et Lavenombato ; photos ci-dessous). 
 Des sources d'eau douce existent près de plusieurs villages qui utilisent actuellement des eaux saumâtres (cf. Guyot, 2002 pdf de 5,7 Mo).

Résurgence d'eau douce du Causse de Soalara à marée basse, située à 500 m du village.
(photo 20 décembre 2008)
Résurgence d'eau douce à Lovkampy située à 500 m du village entre le Causse et la mangrove.
(photo du 11 février 2010)
Résurgence près du village de Lavenombato.
(photo du 10 février 2010)